Un forum totalement Japon !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le hanami (pique nique sous les cerisier)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sumomo Amano
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin

Nombre de messages : 5947
Age : 26
Localisation : Belgique (Arlon)


MessageSujet: Le hanami (pique nique sous les cerisier)   Mar 21 Oct - 13:50

L’histoire du Hanami:


Par le passé, admirer les fleurs se disait hanami ce qui faisait référence à la floraison des Abricotiers du Japon « Ume », symbole de pureté, d’intégrité et de longévité, mais depuis l’époque Heian (794-1185) cela fait référence aux floraisons des cerisiers. Le hanami était un rituel religieux tenu un jour particulier. Ceci marquant l’arrivée du printemps, il était coutumier de procéder à ces cérémonies avant les plantations. Ainsi on appréciait la beauté des fleurs de cerisiers et par là la qualité des récolte de riz à venir. On célébrait l’augure en mangeant et en buvant sous les arbres. A cette époque cette tradition n’était respectée que par les paysans pour les récoltes et la haute société et les nobles pour l’esthétique.

A l’époque médiévale, la chute des fleurs de cerisiers à l’apogée de leur beauté est un symbole fort que le Bouddhisme et le Samouraï interprètent comme l’homme au sommet de son évolution se détachant du monde. Bientôt la floraison des cerisiers devient l’expression même de la voie du samouraï. La tradition du hanami s’étend à la classe des guerriers et Toyotomi Hideyoshi (1537-98), qui joua un rôle clef dans l’unification du pays, organisa de somptueuses fêtes du hanami pour refléter l’étendue de son pouvoir.
Les fêtes organisées pour les cerisiers du japon s’élargirent à l’ensemble de la population à l’époque Edo, vers la fin du 17eme siècle appelé aussi Genroku (1688-1704).
Yoshimune Tokugawa fit planter des cerisiers à Edo ce qui contribua à populariser la fête. Des familles, des groupes d’amis ou encore des collègues de travail se réunissent de plus en plus pour bien fêter cela en buvant.

De nos jours le hanami n’est, le plus souvent, plus qu’une bonne occasion de faire la fête. Tout a été pensé dans l’architecture des bâtiments et des jardins pour qu’il y ait un cerisier qui fleurisse et qui fasse honneur au cadre qui l’entoure le printemps venu.


haru no yo wa
sakura ni akete
shimai kerii


« La nuit de printemps s’achève, le jour se lève sur les cerisiers. »Matsuo Bashô (1644-1694)



A Kyoto, le passage obligé est le temple de Yasaka, dans le parc de Maruyama (près du centre ville, Shijô). Ici, vous trouverez un cerisier gigantesque qui, une fois la nuit venue, est rétro-éclairé et vous laisse apprécier un spectacle de toute beauté (Yozakura est le terme utilisé pour ces contemplations nocturnes). Le Kyomizu, le Kinkaku-ji et le Ryoan-ji sont à visiter à tout prix à cette période.



Sa dirait a personne du orum de faire sa avec moi un de ces jours? faut juste trouver un sakura (y en a pres de chez nous) et attendre le printemps!lol

_________________

"Je suis La Licorne Rose Invisible et il n’en est point d’autre..."

Ma collection manga sanctuary
http://www.manga-sanctuary.com/collection.php?id=34008&page=liste&type_collec=ms





Revenir en haut Aller en bas
 
Le hanami (pique nique sous les cerisier)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le hanami (pique nique sous les cerisier)
» Pique-nique à la Sainte Victoire
» Bande dessinée "le pique-nique des poneys" par S-k
» Le pique-nique des libellules
» SEMAINE PIQUE-NIQUE A NICE DU 05/07 AU 09/07

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekai Manga :: Japon :: Culture :: Traditions-
Sauter vers: